Saint-Gilles pour tous !





Engagé dans des associations de lutte contre les discriminations, en France, en Belgique et en Europe, je consacre ma vie professionnelle à la défense de droits égaux pour tous, accessibles par tous. Chaque citoyen, quels que soient son origine, sa nationalité, ses convictions ou son mode de vie, doit pouvoir vivre émancipé et libre de ses choix. Sans cela, les droits ne sont que des privilèges, et la démocratie n’accomplit pas toutes ses promesses.
Cette exigence, je la porte dans mon métier au sein d’une association européenne de défense des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles et trans (LGBT). Je la porte aussi dans le partenariat avec d’autres ONG antiracistes, féministes ou travaillant pour les droits des personnes en situation de handicap. Je la vis enfin dans mon engagement au sein des partis socialistes belge, français et européen, car je crois que la vie s'améliore pas sans décisions politiques.
Mon expérience m’a appris que les meilleures politiques naissent d’une écoute continue des personnes concernées, et des associations qui les représentent. Elles n’ont de succès que grâce à la considération pour le métier et le savoir des professionnels chargés de les mettre en œuvre. Donner à chacun l’accès à ses droits ne se fait pas comme on donne un cadeau. Cela se construit avec la participation de tous.
Le Bourgmestre Charles Picqué et son équipe m’offrent la chance et l’honneur de défendre ces principes lors des élections communales du 14 octobre prochain, sur une liste que le PS a voulue rajeunie et diverse, à l’image de Saint-Gilles. C’est un engagement que je prends avec passion, quelques semaines après avoir vécu le bonheur de l’élection de François Hollande en France, mon pays d’origine : d’un pays à l’autre, les enjeux et les valeurs sont les mêmes. C’est un engagement que je prends avec confiance, connaissant le bilan du Bourgmestre et des échevins actuels.
Notre Commune de Saint-Gilles est le cadre de notre vie de tous les jours, et c’est le premier échelon de la vie politique. Elle est le lieu où se joue l’accès de tous aux droits de tous. Être égaux, sans hiérarchie entre des communautés, ce n’est pas un principe dont on décide de manière abstraite. Être égaux, cela demande des moyens concrets, comme :
·         Des places en crèche et dans les écoles fondamentales, pour que les enfants puissent grandir ensemble et que tous leurs parents puissent aller au travail ;
·         Des Maisons de l’emploi et des services pour la formation et l’économie locale, pour qu’entrepreneurs et travailleurs puissent vivre et faire vivre leur territoire ;
·         Des logements à loyer modéré et une Régie foncière active pour contrôler la hausse des prix du logement ;
·         Des quartiers sûrs et propres, du bas de Saint-Gilles au haut de la Commune.
Sur tous ces points (et sur bien d’autres !), le bilan du Bourgmestre et du Collège des échevins est une garantie de compétence : multiplication par deux des places en crèche en deux législatures, soutien aux commerces et entreprises grâce à la revitalisation de plusieurs quartiers, augmentation du nombre de logements à loyer modéré, adoption d’un Agenda 21 pour le développement durable, ou encore renforcement considérable des effectifs et des moyens alloués à la propreté et à la zone de police. Mais dans une Commune où le nombre d’habitants augmente sans cesse, il y a toujours plus à faire, et mieux.
Travaillons ensemble pour que Saint-Gilles continue à se développer au service de tous ses habitants !